mardi 4 juillet 2017

Les derniers jours de Rabbit Hayes


Neuf jours. C'est ce qu'il reste à vivre à Mia Hayes, surnommée affectueusement « Rabbit ». Neuf jours, après plusieurs mois de combat - parce que Rabbit est une battante, une Irlandaise bien trempée. À son chevet, famille et proches se relaient en un joyeux ballet de souvenirs. Entre silences, gaffes et fous rires, toute la vie de Rabbit ressurgit alors : l'enfance, l'adolescence, Johnny son grand amour, et Juliet, sa fille de 12 ans - une certaine idée du bonheur. Au fil des jours, tous s'interrogent sur leur vie et accompagnent Rabbit dans un voyage émotionnel d'une grande intensité. Quel meilleur bagage pour partir vers la lumière ? 

Mon avis:

 Ce livre a été pour moi un gros coup de cœur. En effet, j'ai adoré ce roman car il était très émouvant mais il ne tombe pas dans le pathétique ou le dramatique. J'ai senti que le but de l'auteur n'est pas de nous faire pleurer à chaudes larmes, de nous tirer les larmes. Elle ne dramatise pas un sujet qui est déjà sensible. Elle n'en fait pas des tonnes et c'est ce qui rend ce livre émouvant finalement. 

De plus, ce que j'ai aimé c'est que la tristesse de la situation est fortement contrasté avec des notes d'humour. Le sujet est certes triste, mais l'auteur en parle avec quelque notes d'humour qui dédramatise la situation. Bien sûr il ne s'agit pas de faire passer le cancer et les soins palliatifs comme un sujet banal et sans gravité, mais là l'auteur arrive à nous montrer une famille forte qui essaie de faire face à ce drame. 

Ce qui est aussi intéressant dans ce roman est qu'il s'agit d'un roman à plusieurs voix. On est confronté aux pensées, aux détresses et aux points de vue de plusieurs personnages que ça soit la fille de Rabbit, ses parents, ses frères et sœurs, etc. La problématique est donc abordée dans sa globalité et cela rend vraiment ce roman marquant... il n'est pas facile de savoir que ses jours sont comptés mais ce n'est pas du tout simple d'être la personne qui reste, qui doit continuer à vivre. Comment laisser une personne qui est chère à son corps s'en aller? Tout cela est abordé avec brio je trouve et surtout avec beaucoup d'émotions. 
Et puis j'avoue que le sujet abordé m'intéresse énormément. C'est sûr que ce n'est pas très joyeux mais d'un point de vue éthique, je trouve que c'est quelque chose qui nous pousse à la réflexion même si finalement dans ce livre, cet aspect-là est abordé assez succinctement.

Ce qui est aussi très beau dans ce livre c'est  le goût de nostalgie omniprésent dans le récit. On a effectivement une histoire partagée entre les évènements du présent et du passé. On est plongé au fil du roman dans l'enfance de Rabbit, de sa vie, de sa famille, de son entourage et surtout dans une magnifique histoire d'amour qu'elle a eu avec Johnny. C'est juste un récit magnifique où le passé se mêle à l'instant présent et qui résonne avec une sensibilité impressionnante. 

Pour conclure, j'ai adoré ce roman très émouvant mais pas pathétique. Le sujet abordé est intéressant et très bien traité.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire