lundi 3 juillet 2017

Contes nippons au coin du feu


Je remercie Hystérie pour m'avoir fait parvenir ce roman à l'occasion du partenariat proposé par Livraddict

Onze histoires nippones à lire au coin du feu. Attention, la porte des rêves et des cauchemars est ouverte.
  • Le pays des Yokaï, Audrey Calviac
  • De soie et de fourrure, Dola Rosselet
  • Le Yurei, Maud Wlek
  • Huit pattes, sept queues, Vérène Dévanthéry
  • SokuShinbutsu, Célia Haro
  • Tetsuya,Marine Stengel
  • L'Empereur solitaire et le cadeau du Corbeau Rouge, Anthony Boulanger
  • So leng et Le Pouvoir venu du levant, Laurent Combaz
  • Les trois coups du spectre, Louise Roullier
  • Hahanaru Shizen, Nimu, maitre du feu de camp à L'Académie de Minuit
  • L'héritage de Susanoo, Vanessa Terral, invitée
L'anthologie officielle du Salon Japan Impact 2017

Mon avis:

Je préviens tout de suite, le titre est très traitre! J'imaginais un recueil de contes tranquilles à lire bien au chaud "au coin du feu" mais ce ne fut pas du tout le cas. On se retrouve plutôt avec des histoires assez maléfiques qui virent parfois au cauchemar! Il y a dans ces nouvelles pas mal de violence finalement même si ce n'est pas brutal. C'est assez envoûtant de se plonger dans ces histoires pleines de mystères. On n'est pas forcément à l'aise mais c'est électrisant.
Les créatures qui peuplent ces histoires sont aussi envoûtantes par leur côté magique que maléfiques et dangereuses. On ne sait pas trop qui semble sympathique ou non. Pour une fois, le beau n'est pas synonyme de gentil.
Tout cela donne un côté un peu angoissant à l'atmosphère globale de ce livre que j'ai beaucoup aimé.

J'ai aussi apprécié de retrouver des nouvelles assez variées. On a des histoires qui varient avec des créatures différentes mais aussi des registres différents: des histoires de combats, d'aventures, de voyages, de la vie de tous les jours, etc. 

Ce que je regrette un peu c'est mon ignorance dans le domaine de folklore japonais. On retrouve dans cette anthologie beaucoup de créatures différentes typiques des contes japonais et j'ai eu du mal à me visualiser tous ces personnages. Heureusement, j'avais mon ordinateur sous la main et j'ai pu faire quelques petites recherches. Dans certaines nouvelles, on retrouve des notes qui nous aident mais ce n'est pas le cas de toutes les nouvelles.

Un point qui m'a également surprise, c'est la fin de certaines nouvelles. J'ai été complètement déstabilisée par la fin de certains récits qui semblaient inachevés. On finit en plein milieu d'actions ou avec un mystère non éclairci et j'avoue que c'est un peu frustrant de ne pas savoir ce qui se passe ensuite. Après, malgré cela, j'ai passé un bon moment et j'ai essayé d'oublié ce détail dans la suite de ma découverte du folklore japonais.

Pour conclure, j'ai beaucoup aimé ces contes nippons grâce à cette atmosphère envoûtante mais assez angoissante qui est omniprésente. J'ai aussi apprécié avoir découvert un petit peu les mythes japonais, quelque chose que je ne connaissais pas du tout. Mais j'ai été surprise par certaines fins assez abruptes.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire