samedi 17 juin 2017

Mystère Rue des Saints-Pères


Paris, juin 1889 : le monde entier se presse à l'Exposition Universelle où la Tour Eiffel, qui vient d'être achevée, accueille plus de mille visiteurs par jour. Les Français s'aperçoivent qu'ils ont un Empire colonial en découvrant les pavillons exotiques et les villages indigènes groupés au pied d'un des temples d'Angkor reconstitué. C'est dans cette ambiance de kermesse que survient une série de morts inexpliquées. Les victimes ne présentent aucune blessure apparente et, hormis le fait d'avoir été présentes à l'Exposition, rien ne les relie entre elles. Victor Legris, propriétaire d'une librairie rue des Saints-Pères, n'aurait nulle raison de se mêler de ces affaires s'il n'était intrigué par le comportement de son père adoptif et associé, Kenji Mori. Il décide d'enquêter, au risque de voir basculer toutes ses certitudes...

Mon avis:

C'est le deuxième roman de Claude Izner que je lis et je suis bien contente d'avoir persévéré dans ma lecture parce que j'ai préféré ce livre au premier, même si j'ai trouvé que c'était un peu long à se mettre en place. C'est dommage parce que le roman n'est pas très grand donc ça parait un peu disproportionné avec un début long et donc une fin qui devient ultra courte.

Après j'ai bien apprécié l'atmosphère dans lequel nous met l'auteur. En effet, il n'y a pas de véritables méchants! Si bien qu'on se méfie de tous le monde parce qu'on imagine personne être le meurtrier. Il y a plusieurs rebondissements et des virages à 180° lors de cette enquête si bien qu'on ne s'ennuie pas.

De plus, je trouve que l'enquête a été assez bien menée. Victor Legris agit avec méthode et au fur et à mesure on sent qu'on s'approche de la révélation finale. Donc c'est assez sympa. Après, je trouve que la chance a joué une grande part pour confondre le meurtrier donc ça c'est un peu dommage.
Et puis, j'ai trouvé que même si l'enquête était sympa, le mobile des meurtres me semble quand même assez tirée par les cheveux.

Pour conclure, j'ai bien apprécié ce policier malgré quelques petits faiblesses.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire