jeudi 1 juin 2017

Lucifer box

* les articles des lectures en langue étrangère sont écrites dans la langue du livre puis en français.

This trilogy from Mark Gatiss contains :
  • The Vesuvius Club
  • The Devil in Amber
  • Black Butterfly
Talented portrait painter, dandy, good spirit, bad boy... and the most irresistible spy of His Majesty. When best scientists of the kingdom are mysteriously murdered, Lucifer starts an exciting investigation, from London gentlemen club to the Naples volcanic underworld, while determine the most becoming way to dress a white carnation to his buttonhole.
A splendid dumping in the mysteries from an occult ordre with decadent practices and their most sulfurous secrets.

My view:

I really enjoy this trilogy and I had a great time with Lucifer Box despite some little lack.
First, I really like the main character, called Lucifer Box. It is an extravagant character, totally displaced with a charming side even though it is not always very delicate. Lucifer has a lot of aspects and always something up his sleeve. I find some similarities between Lucifer and Oscar Wilde from the serie written by Gyles Brandreth. It is very fun.

Moreover, I find that the story is very rhythmic with a lot of incredible actions, reversals, crazy chases, etc. I have the feeling that I was immersed in a little bit strange James Bond's novel. Very fast, I was completely taken by this very original story and it was very easy to be guided by this funny character, Lucifer Box.

But unfortunately, each story is very short. So, this means that all is rushed. Thus the ending is often disappointing, because it falls suddendly. The action takes place too fast so it seems far-fetched and it doesn't seem to be realistic. Fortunately, when I advance in my reading, more I like the story.

To conclude, I really enjoy the character of Lucifer  Box et his incredible adventures but the lack of realism was a little bit disappointing and has stained my reading.
--------------

Cette trilogie de Mark Gatiss est composée:
  • Le club Vesuvius 
  • L'ambre du diable
  • Papillon noir
Portraitiste de talent, dandy, bel esprit, mauvais garçon… et le plus irrésistible des agents secrets de Sa Majesté. Lorsque les meilleurs scientifiques du royaume sont mystérieusement assassinés, Lucifer se lance dans une enquête trépidante, des clubs de gentlemen londoniens aux bas-fonds volcaniques de Naples, tout en déterminant la façon la plus seyante de porter un œillet blanc à sa boutonnière. Une immersion étourdissante dans les arcanes d’un ordre occulte aux pratiques décadentes – et de ses secrets les plus sulfureux.

Mon avis:

Cette trilogie m' a beaucoup amusé et j'ai vraiment passé un bon moment en la compagnie de Lucifer Box malgré quelques petits défauts.
Tout d'abord j'ai énormément apprécié le personnage principal, Lucifer Box. C'est un personnage extravagant, complètement décalé et avec un petit côté charmeur même s'il n'agit pas toujours dans la finesse. Il a de multiples facettes et toujours un tour dans son sac. J'ai trouvé des similitudes avec l'Oscar Wilde de Gyles Brandreth. Il m'a beaucoup amusé.

De plus, on retrouve un récit très rythmé avec plein d'actions rocambolesques, des revirements, des courses poursuites complètement folles, etc. J'ai eu l'impression de me retrouver dans un James Bond un peu décalé. J'ai été très vite prise dans ce récit complètement original et il est tellement facile de se laisser guider par ce drôle de personnage qu'est Lucifer Box.

Mais malheureusement, chaque récit est vraiment court ce qui fait que tout est précipité. Ainsi, le dénouement est souvent décevant car il tombe comme un cheveu sur la soupe. L'action se passe beaucoup trop rapidement si bien que tout cela semble tirer par les cheveux et ne semble pas très réaliste. Heureusement que plus on avance dans la trilogie, plus j'ai apprécié ma lecture.

Pour conclure, j'ai énormément apprécié le personnage de Lucifer Box et ses aventures rocambolesques mais le manque de réalisme a un peu terni ma lecture du récit.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire