vendredi 16 juin 2017

Le crime de Paragon Walk


Un crime sordide vient troubler la quiétude huppée de Paragon Walk. Tandis que l'inspecteur Pitt, chargé de l'affaire, se heurte à l'hostilité et au mutisme des résidents du quartier, son épouse Charlotte, assistée de sa sœur Emily, la charmante Lady Ashworth, ne se laisse pas intimider par cette omerta de classe. De garden-parties en soirées, elles font tomber un à un les masques de l'élite. Les façades respectables de Paragon Walk se lézarderont peu à peu pour exposer à cet infaillible trio de détectives leurs inavouables secrets et mensonges.

Mon avis:

Encore une fois, j'ai un avis partagé concernant un roman d'Anne Perry. En effet, j'adore l'époque dans lequel se déroule cette enquête. L'époque victorienne est assez particulière notamment vis à vis des mœurs de la bonne société et le contraste assez énorme entre la noblesse et la population anglaise. On retrouve dans ce livre les codes et les protocoles typiquement anglais de la noblesse.

Ce que j'ai beaucoup aimé c'est que cette noblesse si distinguée ne l'est qu'en apparence! En effet, je me suis beaucoup amusée avoir la population noble se tirer des couteaux dans le dos. Tout est fait avec tact et implicitement mais je me suis amusée de voir les querelles et les joutes verbales de ces personnes.

Mais après ce qui m'a déplu c'est le personnage de Thomas Pitt. En effet, il est vraiment absent et semble complètement insignifiant. Finalement c'est plus sa femme qui a mené l'enquête et c'est dommage. En effet, cela ne donne pas un visage glorieux à la police victorienne qui parait assez incompétente puisque finalement c'est la femme de l'inspecteur qui fait le boulot.

Pour conclure, j'ai bien aimé les querelles qui contrastent avec le côté précieux de la noblesse victorienne mais j'aurais aimé que ça soit l'inspecteur qui mène l'enquête et pas sa femme! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire