lundi 19 juin 2017

Hypothermie


C’est l’automne. Maria, une femme d’une cinquantaine d’années, est retrouvée pendue dans son chalet d’été sur les bords du lac du Thingvellir par Karen, sa meilleure amie. Après autopsie, la police conclut à un suicide. Quelques jours plus tard, Erlendur reçoit la visite de Karen qui lui affirme que ce n’était pas « le genre » de Maria de se suicider. Elle lui remet une cassette contenant l’enregistrement d’une séance chez un médium que Maria est allée consulter afin d’entrer en contact avec sa mère décédée deux ans plus tôt, qui lui avait promis de lui envoyer un signe de l’au-delà. Aussi dubitatif que réticent, Erlendur lui promet d’écouter l’enregistrement tout en lui répétant que ni l’enquête ni l’autopsie n’ont décelé le moindre élément suspect. L’audition de la cassette le convainc cependant de reprendre l’investigation à l’insu de tous.

Mon avis :

Pour moi ce roman est pour l'instant le meilleur de la saga des enquêtes d'Erlendur Sveinsson! J'ai vraiment adoré ce livre! Tout d'abord parce qu'on plonge dans le doute. Un des leitmotiv de ce tome est de savoir s'il existe un voyage nous menant à une vie après la mort, qui est questionné durant tout au long du livre. En effet, pourquoi Erlendur n'abandonne pas cette enquête, n'accepte pas la conclusion qui est donnée après avoir écouté cette cassette?

Mais je trouve que c'est un livre très intéressant également par d'autres thématiques qu'il aborde, notamment le domaine de la manipulation et plus particulièrement celui de la manipulation psychologique. Encore une fois, on est donc plongé dans le fonctionnement de l'âme humaine et c'est juste passionnant je trouve.

J'ai eu également plaisir à retrouver un des thèmes abordés dans beaucoup des livres de cette série, qui est la disparition. C'est un peu une touche caractéristique de cette série donc c'est presque réconfortant de la retrouver.
Et puis, ce que j'ai beaucoup apprécié c'est que ce roman est plus "personnel" concernant Erlendur Sveinsson. On en apprend plus sur lui, sur son passé et moi j'adore ça, connaitre un peu plus le personnage principal. En effet, dans beaucoup de policiers on se retrouve avec un commissaire mystérieux et c'est un peu énervant je trouve.

Pour conclure, j'ai beaucoup aimé l'aspect psychologique de ce roman.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire