dimanche 25 juin 2017

Docteur Sleep

 

Danny Torrance a grandi. Ses démons aussi... Hanté par l’idée qu’il aurait pu hériter des pulsions meurtrières de son père Jack, Dan Torrance n’a jamais pu oublier le cauchemar de l’Hôtel Overlook. Trente ans plus tard, devenu aide-soignant dans un hospice du New Hampshire, il utilise ses pouvoirs surnaturels pour apaiser les mourants, gagnant ainsi le surnom de « Docteur Sleep », Docteur Sommeil. La rencontre avec Abra Stone, une gamine douée d’un shining phénoménal, va réveiller les démons de Dan, l’obligeant à se battre pour protéger Abra et sauver son âme...

Mon avis:

Je ne suis pas très friande des histoires d'horreur donc je l'ai commencé avec appréhension mais très vite j'ai été rassurée. J'ai trouvé que l'histoire est assez flippante, avec des détails effectivement pas très ragoûtant mais il n'y a pas trop d'horreur non plus donc finalement le côté horreur ne m'a pas buté dans ma lecture.

Ce que j'ai trouvé intéressant c'est l'alternance de points de vue entre les différents personnages.On voit donc le récit sous différents angles qui aide le lecteur a mieux cerner ce qui se passe même si parfois il est frustrant d'en savoir plus que les personnages.

J'ai bien aimé le personnage de Danny. Au départ de sa vie adulte, j'avais vraiment envie de la secouer mais au fur et à mesure je l'ai trouvé de plus en plus attachant, il changeait et je préférais nettement mieux celui qu'il est devenu.
Et puis, j'ai également beaucoup aimé le travail qu'il faisait, celui d'apaiser les morts. Je trouve que cela donne une vision très paisible de la mort.

Le style de l'auteur est vraiment très cru et familier. Il n'y va pas avec des pincettes et il donne à son récit un ton oral. Mais je trouve que cela va très bien avec l'histoire racontée. Je pense que si le style n'avait pas été familier, cela n'aurait pas été en adéquation avec le récit.

Pour conclure, j'ai bien aimé ce roman un peu flippant mais pas trop qui est haletant et passionnant.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire