samedi 17 juin 2017

Amok ou le fou de Malaisie


Ce recueil de nouvelles est composé:
  • Amok
  • Lettre d'une inconnue
  • Ruelle au clair de lune
La passion en ce qu'elle a d'irrésistible et de semblable à la folie : c'est le thème central de ces récits publiés en 1922 par l'auteur du Joueur d'échecs et de La Confusion des sentiments. L'amok, en Malaisie, est celui qui, pris de frénésie sanguinaire, court devant lui, détruisant hommes et choses, sans qu'on puisse rien faire pour le sauver. Le narrateur rencontre sur un paquebot un malheureux en proie à cette forme mystérieuse de démence. Histoire encore d'une folie, d'une passion - d'un amour fou, cette fois - que la Lettre d'une inconnue reçue par un romancier à succès. Mais la passion peut faire de l'homme dominateur et méprisant un être humilié et ridiculisé : c'est le thème du troisième de ces récits, La Ruelle au clair de lune.

Mon avis:

J'ai beaucoup aimé ces trois nouvelles qui ont comme sujet commun la folie meurtrière, la passion amoureuse. Ces trois histoires racontent sous différentes façons comment l'amour peut amener l'Homme à la folie! L'auteur arrive très bien à nous faire ressentir la violence de ces sentiments et à nous plonger dans leur folie.
En effet, l'auteur centre les histoires notamment sur les sentiments et les ressentis des personnages. On est vraiment dans leur tête et on est complètement plongé dans ce tourment et c'est juste passionnant.

En ce qui concerne la première nouvelle, il m'a fallu un peu de temps pour rentrer dedans, pour m'habituer au style de Stefan Zweig mais après je n'ai pas plus lâcher ma lecture, ça se lit tout seul!
Par rapport à la troisième nouvelle, j'ai trouvé que ça avait un petit goût de Maupassant qui n'était pas du tout désagréable.

Par contre, certains pans des différentes histoires étaient assez prévisibles mais cela ne m'a pas plus dérangé parce que je trouve que l'intérêt des nouvelles n'était pas là mais se trouvait plutôt ailleurs: c'est vraiment le ressenti, la passion, le tourment, les pensées folles qui animent les personnages. C'est ça qui m'a passionné!

Pour conclure, j'ai beaucoup aimé ce recueil de nouvelles qui transcrit très bien le tourment dans lequel sont plongés les protagonistes.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire