jeudi 20 avril 2017

L'incolore Tsukuru Tazaki et ses années de pélerinage


" Depuis le mois de juillet de sa deuxième année d'université jusqu'au mois de janvier de l'année suivante, Tsukuru Tazaki vécut en pensant presque exclusivement à la mort. "

À Nagoya, ils étaient cinq amis, inséparables. Puis Tsukuru a gagné Tokyo. Un jour, ils lui ont signifié qu'ils ne voulaient plus jamais le voir. Sans raison. Pendant seize ans, celui qui est devenu architecte a vécu séparé du monde. Avant de rencontrer Sara. Pour vivre cet amour, Tsukuru va entamer son pèlerinage, et confronter le passé pour comprendre ce qui a brisé le cercle.Renouant avec le réalisme onirique de ses débuts, le maître conteur de la trilogie 1Q84 tisse une fable initiatique d'une envoûtante étrangeté, à la mélancolie apaisée.

Mon avis :

Comment décrire l'impression que ce livre a produit chez moi! C'est, je crois, un de mes plus gros coups de cœur! Durant tout ma lecture, j'avais l'impression d'être apaisée, de flotter sur un petit nuage. En fait, c'est un livre qui m'a fait énormément de bien parce que je l'ai trouvé très zen. Ce fut un réel bonheur. J'avais l'impression de me laisser complètement emportée par le style d'écriture d'Haruki Murakami.

Pourtant, les réflexions et les pensées qui sont narrés dans ce livre sont très puissantes et peuvent être très violentes concernant l'amitié, le rapport au corps, le contraste corps/esprit, mais qui ont été très intéressantes pour ma part. J'ai d'ailleurs été assez surprise concernant le contraste entre le style d'écriture qui fut pour moi apaisant et le récit que j'ai trouvé assez brutal émotionnellement.

J'ai aussi beaucoup aimé les personnages de ce roman. Je les ai trouvé assez intéressant, variés et avec de multiples facettes et de contrastes. En fait, j'ai l'impression que tous les personnages qui côtoient le personnage principal, Tsukuru Tazaki, même en dehors de son groupe d'amis du lycée, sont complémentaires et que Tsukuru est le centre de cet énorme puzzle où les pièces s'emboitent presque parfaitement. Je me suis alors demandée d'ailleurs si l'amitié ce n'est pas se compléter pour être bien ensemble.
J'ai adoré le personnage de Tsukuru, que j'ai trouvé très apaisant et calme. Je m'y suis très vite attaché et j'avoue que j'aimerais bien avoir un ami tel que lui. Je suis sûre que c'est un personnage qui peut nous faire du bien par son tempérament.

Ce qui m'a aussi troublé c'est que j'ai trouvé que c'est un livre qui faisait écho. Je n'ai pas vécu de situations réellement similaires mais malgré tout je me suis reconnu dans certains passages ce qui m'a beaucoup questionné. Finalement, dans ce livre, Tsukuru n'est pas le seul à faire un voyage initiatique...

Pour conclure, j'ai adoré ce livre qui m'a chamboulé tout en me donnant une impression de quiétude, ce qui le rend aussi extraordinaire.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire