vendredi 21 avril 2017

Les Années Douces


Tsukiko croise par hasard, dans le café où elle va boire un verre tous les soirs après son travail, son ancien professeur de japonais. Et c'est insensiblement, presque à leur cœur défendant, qu'au fil des rencontres les liens se resserrent entre eux. La cueillette des champignons. Les poussins achetés au marché. La fête des fleurs. Les vingt-deux étoiles d'une nuit d'automne... Ces histoires sont tellement simples qu'il est difficile de dire pourquoi on ne peut les quitter. Peut-être est-ce l'air du bonheur qu'on y respire, celui des choses non pas ordinaires, mais si ténues qu'elles se volatilisent quand on essaie de les toucher.

Mon avis: 

J'ai trouvé cette lecture très apaisante, c'est très sympathique de pouvoir se ressourcer dans la lecture! L'auteur nous présente des scènes de vie quotidienne sans fioritures. Elles sont décrites simplement et sans jugement. C'est un roman simple, au moins en apparence...
L'histoire est tournée autour de la rencontre entre un maitre et son ancien élève, dont les liens vont se tisser mais sans forcément de sous-entendus, sans suspens ou attentes.

J'aime beaucoup les deux personnages principales. Le maitre est assez étrange mais il a l'air d'être une personne intéressante cultivée et qui a la tête pleine de réflexions originales. Par contre, j'avais un peu de mal à lui mettre un âge. De temps en temps je le voyais comme un homme de 50-60 ans mais d'autre fois comme un homme de 80 ans.
Tsukiko est également un personnage qui m'a passionné. En effet, elle est la narratrice de ce roman. On suit l'histoire grâce à sa version des faits mais même si on est plongé dans ses pensées, je trouve que elle se dévoile peu au lecteur, ce qui la rend assez mystérieuse. Même dans sa narration, elle est réservée et discrète.

La fin est plutôt attendue. Les choses se déroulent sans surprise et sans réel suspens, comme si le récit est sur des rails et qu'il ne le quitte jamais. Mais finalement ce n'est pas cela le but de l'histoire: je ne pense pas qu'une fin rocambolesque était appropriée. Au contraire, c'est une fin, certes attendue, mais remplie d'émotions et magnifique, qui clôt l'histoire de façon très simple mais inoubliable.

Pour conclure, j'ai adoré ce livre pour son calme et l'apaisement qu'il m'a procuré.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire