dimanche 12 mars 2017

Les liasions dangereuses


La jeune Cécile Volanges quitte son couvent pour faire l’apprentissage du monde et épouser le comte de Gercourt, mais une de ses parentes, la marquise de Merteuil, entend profiter de ce projet de mariage pour se venger d’une infidélité que lui a faite autrefois Gercourt. Elle charge donc son complice, le vicomte de Valmont, de pervertir Cécile avant ses noces. Mais loin de Paris, dans le château de sa vieille tante, Valmont s’est de son côté mis en tête de séduire la dévote présidente de Tourvel, et une idylle bientôt se noue entre la « petite Volanges » et le jeune Danceny.

Mon avis:

Ce roman a un point très fort: c'est un roman épistolaire! J'adore ce style d'écriture et encore une fois, cela m'a beaucoup plu. Le style est assez complexe parce c'est un livre écrit il y a maintenant un certain temps avec du un français usité et dont les usages ne sont plus les mêmes mais après ce n'est pas non plus trop compliqué à lire même si j'ai du relire certains lettres une deuxième fois pour bien comprendre. Mais c'est plus à cause des implicites du récit que du style. Mais dans l'ensemble, cela  ne m'a pas dérangé et ma lecture était même plutôt agréable.  

Je crois que ce qui rend ce roman si absorbant ce sont les personnages du vicomte de Valmont et de la marquise de Merteuil! Ils sont détestables à souhait et imagine des plans de plus en plus horribles, ce qui nous donne la chair de poule tellement qu'ils sont diabloiques. C'est juste délicieux. Et puis la petite de Volanges est tellement naïve, elle est presque agaçante car c'est si facile de la manipuler! 

Pour conclure, j'ai bien aimé ce livre pour son style épistolaire et pour ses personnages détestables qui rendent la lecture agréable et addictive.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire