dimanche 26 mars 2017

Salon du Livre de Paris 2017


Ce samedi 25 mars, je me suis rendue pour la première fois au Salon du Livre de Paris!
Je suis arrivée vers 10h devant le parc expo et après quelques dizaines de minutes à patienter pour pouvoir entrer, j'ai enfin découvert cet évènement consacré à une de mes plus grandes passions: la lecture!

Au début, j'étais un peu perdue face à l'immensité de salon et à ces nombreux stands. J'ai réussi néanmoins à trouver, après quelques détours, le stand de France Loisirs pour faire dédicacer mon exemplaire des Etoiles de Noss Head, tome 1, vertige par Sophie Jomain, qui est une auteure tout à fait charmante mais le temps manquait pour que chacun puisse lui dire un petit mot.

J'ai ensuite pris quelques temps pour me repérer dans le salon et de regarder les différents stands. J'ai commencé à regarder les différents livres des différents stands. C'est à partir de là que ma carte bleue a chauffé... En me baladant j'ai acheté:
  • Le lecteur de cadavres, Antonio Garrido
  • Les fiancés du Rhin, Marie-Bernadette Dupuy
  • L'amie prodigieuse, Elena Ferrante
  • Nous sommes tous des féministes, Chimamanda Ngozi Adichie
  • La tome des lucioles, Nosaka Akiyuki
  • Le livre du thé, Okakura Kakuzô
  • Les derniers jours de Rabbit Hayes, Anna McPartlin
  • Pour que tu sois mienne, Sara Farizan
  • La perle et la coquille, Nadia Hashimi
  • Loin de tout, J.A. Redmerski (qui m'a été offert par Milady pour l'achat de deux livres)
Mon parcours m'a aussi amené vers les stands consacrés au pays à l'honneur de cette édition: le Maroc. Malheureusement, je cherchais Mes contes de Perrault, de Tahar Ben Jelloun, mais je ne l'ai pas trouvé.

Durant l'après-midi, après avoir sérieusement craqué, j'ai décidé découvrir d'autres coins du salon où les stands correspondaient moins à mes goûts de lecture pour découvrir d'autres choses. J'ai notamment fait la connaissance de plein de petites maisons d'éditions dont je ne connaissais pas du tout l'existence. J'ai également flâné au niveau des stands régionaux pour découvrir un peu la littérature du terroir. Tout cela a été très instructif et ma curiosité a été comblée.

J'ai ensuite écouté un débat sur Destins de femmes avec Annie Goetzinger et Claire Bouilhac, qui ont parlé de leurs bande-dessinées mettant en scène des femmes (Colette et Rose Valland notamment).

Je me suis ensuite dirigé vers le stand Le livre de Poche pour faire dédicacer mon exemplaire D'après une histoire vraie de Delphine de Vigan. Mais il fallait acheter un livre de l'auteur au salon du Livre pour pouvoir être dans la file d'attente. Etant donné que j'avais déjà mon livre et que je ne pouvais pas me permettre d'acheter encore des livres, j'ai décidé d'abandonner. Je suis un peu déçue mais après ce qui m'importe plus c'est le texte, la narration et non pas une dédicace.

J'ai donc décidé de me diriger vers la scène littéraire où j'ai assisté à la fin de la discussion entre Jojo Moyes et Emily Blaine. J'ai eu ensuite l'agréable surprise de voir apparaitre sur la scène, Daniel Pennac et j'ai donc pris plaisir a écouté la discussion entre lui et François Morel (animé par Olivier Broche). La discussion était très intéressante mais aussi assez drôle, j'ai passé un agréable moment.

J'ai continué à me balader dans le salon notamment vers le coin BD et Manga, que je n'avais pas encore vu. J'ai également regardé l'exposition consacré aux 90 ans des éditions du Masque, qui est très intéressante. Mais il commençait à avoir beaucoup de monde avec beaucoup de bruits et il faisait chaud. Je me suis donc réfugiée au coin Pique-Nique pour boire et manger un petit quelque chose.

Après cette petite halte, je suis retournée vers la scène littéraire pour écouter la fin d'une discussion entre Philip Kerr et Víctor del Árbol, deux écrivains de Polars qui parlaient surtout de l'impact de l'Histoire et de géo-politique européenne, ce qui m'a beaucoup passionné! Je pense que je vais m'intéresser à ce qu'ils font parce que je ne les connaissais pas mais leur propos m'ont bien plu.

Je suis restée ensuite pour écouter la discussion qui était prévue sur D'après une Histoire vraie, qui va avoir une adaptation cinématographique. Etaient donc invités Delphine de Vigan (auteur), Roman Polanski (réalisateur) et Olivier Assayas (co-scénariste). Malheureusement, j'ai du quitté la discussion au bout de 30 minute pour rejoindre la gare et prendre mon train.

Pour conclure, cette journée fut riche en découvertes! J'ai trouvé que les animations et les stands étaient très variés, il y en avait pour tous les goûts et ce fut l'occasion de découvrir des genres, des domaines inconnus jusque là.

dimanche 19 mars 2017

Fantastic beasts and where to find them, the original screenplay


 * les articles des lectures en langue étrangère sont écrites dans la langue du livre puis en français.

 J.K. Rowling, the creator of the mythical saga called Harry Potter, invite us to discover a new era of the Wizard World accompanied of the young explorer Newt Scamander.
Relive again the movie written by J.K. Rowling with the original screenplay: dialog, but also action, characters game, decors descriptions and the camera moving. An epic adventure, a great magical and full of friendship story.

My views:

I have been surprised to enjoy the form of this book. It is the first time that I read a movie's text and I find that it is very interesting. I have the feeling to dissect the movie and the different scene. It is almost like having the movie's instructions.

Moreover, it is a pleasure to be again in the Wizard World without being in Hogwarts. We met again all this world but with variations, so a part of the reading is new: the univers is richer and have grown-up wizard. We see the day-to day of this people, who already did their Hogwarts studies.
The figures are absolutely fantastic too! I really love it and I miss them at the end of the book.

But I have difficulties with words used in this book. There are a little bit different of the Harry Potter's word. It is disturbing when we have the habit of the british terms and that we read suddenly american equivalents.

-----------

J. K. Rowling, créatrice de la mythique saga Harry Potter, nous invite à découvrir une nouvelle ère du Monde des Sorciers, au côté du jeune explorateur et magizoologiste Norbert Dragonneau.
Revivez le film écrit par J. K. Rowling avec le texte original de l'auteur : l'intégrale des dialogues, mais aussi l'action, le jeu des personnages, les descriptions des décors, les mouvements de la caméra... Une aventure épique et fabuleuse, une grande histoire de magie et d'amitié.

Mon avis:

J'ai été surprise d'avoir beaucoup apprécié le format du livre. C'est la première fois que je lis le texte d'un film et j'ai trouvé cela très intéressant parce que j'avais l'impression qu'on décortique le film et les scènes du film. C'est presque comme avoir entre les mains le mode d'emploi du film.

De plus, c'est un bonheur de se retrouver dans l'univers des sorciers sans être à Poudlard. On retrouve avec plaisir tout ce monde mais il varie légèrement, ce qui redonne un goût de nouveauté: l'univers s'enrichit avec des sorciers adultes et nous vivons leur quotidien d'adulte, après les études à Poudlard.
Les personnages sont juste fantastiques également! Je les ai trouvé très attachants et j'étais assez triste de les quitter à la fin du livre.

Mais j'ai eu un peu de mal avec les termes employés qui sont parfois un peu différent des mots employés dans la saga Harry Potter. Et c'est un peu perturbant quand on a l'habitude des termes britanniques et que tout d'un coup on emploie les équivalents américains.

samedi 18 mars 2017

Tales of the peculiar


 * les articles des lectures en langue étrangère sont écrites dans la langue du livre puis en français.

For all people who loved Miss Peregrine's Home for peculiar children, discover the book of Millard Nullings, the invisible boy, the specialist of all the things about the Peculiar!
The Peculiar existed before Miss Peregrine. Transmitted since time immemorial this book brings together some disturbing and bewitching stories of Peculiar.

My views:

This book, as object, is just amazing! I love it for it illustrations, which are like engravings, at the beginning of each tales. I have the feeling to have an old storybook in my hands.

There are tales, which are gruesome and grisly. The subjects of this stories are creative for tales (cannibalism, war,...). It is like child tales, which are revise to be more gloomy. It is very distractive.

But, in the other hand, it is also like a fantastical and historical book. The narrative is the same for scientific book and so, during my reading,  I have the feeling that Peculiar children are real.

To conclude, I really enjoy this book thanks to its dark atmosphere. 
 -------------

Pour tous ceux qui ont aimé Miss Peregrine et les enfants particuliers, découvrez l’ouvrage de référence cher à Millard Nullings, le garçon invisible, le spécialiste de tout ce qui a trait aux particuliers !
Les particuliers ont existé bien avant Miss Peregrine. Transmis de génération en génération depuis la nuit des temps, ce recueil regroupe différentes histoires inquiétantes et envoûtantes de particulier. 

Mon avis: 

Avant tout, le livre en tant qu'objet est juste magnifique! Je l'ai juste adoré rien que pour les magnifiques illustrations donnant l'allusion de gravure en guise d'introduction de chaque nouvelle. On a presque l'impression d'avoir en main un vieux livre de conte.

Ce sont des contes un peu macabres et glauques qui parlent de sujets assez originales (cannibalisme, guerre,...). On dirait des contes pour enfants qu'on a retravaillé pour les rendre un peu plus sombres. C'est très divertissant.

Mais d'un autre côté, cela ressemble un peu à un roman historique fantastique. Le style utilisé a un côté scientifiques, si bien qu'on a presque l'impression que les enfants particuliers ont existé!

Pour conclure, j'ai beaucoup aimé ce livre notamment grâce à son atmosphère sombre.

TAG Blogger Recognition Award

Bonjour, voici mon premier TAG!

J'ai été nominé par Évasion d'un instant pour faire ce TAG, que je remercie.
Le but de ce TAG est d'expliquer pourquoi avons-nous commencer notre blog, de donner deux conseils et de sélectionner des nouveaux participants pour faire ce TAG. 

J'ai commencé mon blog....

.... tout simplement par envie de partager. Je me suis lancée à nouveau dans la lecture après quelques années d'arrêt et j'avais très envie de donner mon avis sur ce que je lisais! Le blog était donc pour moi une super façon de pouvoir le faire.

Comme conseils, je donnerais...
  • Chroniquer les livres qui nous inspire!
 Au début, je choisissais les livres que je voulais chroniquer. Je me suis toujours dit que cela ne servait à rien de s'obliger à écrire un avis sur un livre si on a rien à en dire. Encore aujourd'hui, même si je chronique beaucoup plus de livres, si un livre ne m'a rien inspiré, je laisse tomber la chronique sauf s'il y a un enjeu. Il faut que cela reste un plaisir et non pas une obligation!
  • Prendre quelques notes pendant la lecture 
J'ai un pris l'habitude de noter des commentaires, des pensées, des avis pendant que je lis. J'ai pas mal de retard sur mes chroniques parce que mon emploi du temps est assez rempli (vive les études...) et donc quand je veux chroniquer un livre, je suis bien contente de me rappeler des réactions à chaud que j'ai pu avoir lors de ma lecture et c'est très pratique.

Je nomine maintenant pour faire ce TAG:

vendredi 17 mars 2017

Swap Saint Patrick



A l'occasion de la Saint Patrick, j'ai participé à un swap organisé par Dea Blackbird sur Livraddict.
Le swap devait contenir:

  • un livre en catégorie libre sur le thème de l'Irlande
  • un roman dont l'auteur doit être irlandais - ou - l'intrigue se passe en Irlande - ou - le personnage principal est irlandais
  • une à deux gourmandises et une boisson (si possible en rapport avec la thématique)
  • 3 goodies  
  • 2 marque-pages
  • une carte et/ou un petit mot à destination de votre swappé(e)
Voici le superbe colis que m'a envoyé ma binôme Maman tu lis quoi:
  
1) Un roman dont l'auteur est irlandais

 Il s'agit de Rouge est le sang de Sam Millar. J'ai hâte de lire ce policier! La couverture est assez originale et le synopsis très intriguant.








2) Un bon thé (j'espère) de chez Barry

Je connais l'English Breakfast mais je suis curieuse de connaitre l'Irish Breakfast (l'eau est déjà en train de bouillir!)




3) Kiss me I'm irish

Ce bracelet est parfait pour fêter cette journée typiquement irlandaise.
Sur ce petit bracelet est marqué: Kiss me I'm Irish entouré de trèfles



4) Un joli marque-page

Ce marque-page est magnifique!









5) Souvenir de Dublin

Ce porte-clé est adorable! Je suis super fan du petit mouton









6) Un DIY

J'adore le tissu Tartan! Ma binôme a des mains de fée!  Je crois que ce marque-page va souvent m'accompagner dans mes lectures (et puis encore une fois, je suis fan du petit mouton)






8) Un livre de ta wish-list

 Il s'agit de Mythes celtiques de Miranda Jane Green. J'ai toujours été intéressé par la mythologie celtique, j'espère que ce livre va m'en apprendre un peu plus!







9) Un trèfle à faire fondre
Je suppose que ce petit trèfle est une bougie mais je n'ai pas vu de mèche donc je ne suis pas sûre...
En tout cas, il sent merveilleusement bon!




Voici le colis complètement déballé:

Je tiens à remercier ma super binôme, Maman tu lis quoi, pour ce magnifique colis! (j'ai l'impression que c'est Noël)
Si vous voulez voir ce que je lui ai envoyé, c'est par ici.
Je remercie également Dea Blackbird pour l'organisation du swap.

lundi 13 mars 2017

Fantastique Maitre Renard


Dans la vallée, il y avait trois fermiers, éleveurs de volailles dodues... Le premier était gros et gourmand, le deuxième était petit et bilieux, le troisième était maigre et se nourrissait de cidre. Tous les trois étaient laids et méchants. Dans le bois qui surplombait la vallée vivaient Maitre Renard, Dame Renard et leurs quatre renardeaux, affamés et malins...

Mon avis:

J'ai trouvé cette lecture assez distrayante notamment pour sa ressemblance avec un conte bien connu des enfants: Robin des Bois. Pour moi, il est clair que Fantastique Maitre Renard est une version de ce personnage qui vole aux méchants riches cupides et mesquins pour nourrir les gentils pauvres. 
Le rapprochement entre ces deux histoires m'a beaucoup amusé. 

De plus, les méchants sont de vrais méchants! Ils sont juste horrible et dégoûtants! En lisant leur description cela m'a complètement coupé l'appétit! 
Mais ils sont beaucoup trop bêtes, ce qui m'a déplu. Roald Dahl peint un tableau tellement caricatural de ces "capitalistes", que cela en devient un peu gros. Je pense qu'effectivement l'auteur a voulu nous faire une critique du capitalisme à travers ses gros riches abjects et méchants mais leur bêtise est trop grosse pour que cela reste crédible. En effet, ils sont tellement bêtes que cela rend le récit incohérent sur pleins de petits points, ce qui m'a beaucoup surprise. 

Pour conclure, j'ai beaucoup apprécié cette histoire mais la stupidité des méchants m'a semblé trop incohérente et trop grosse pour que leur comportement soit crédible. 

dimanche 12 mars 2017

Les liasions dangereuses


La jeune Cécile Volanges quitte son couvent pour faire l’apprentissage du monde et épouser le comte de Gercourt, mais une de ses parentes, la marquise de Merteuil, entend profiter de ce projet de mariage pour se venger d’une infidélité que lui a faite autrefois Gercourt. Elle charge donc son complice, le vicomte de Valmont, de pervertir Cécile avant ses noces. Mais loin de Paris, dans le château de sa vieille tante, Valmont s’est de son côté mis en tête de séduire la dévote présidente de Tourvel, et une idylle bientôt se noue entre la « petite Volanges » et le jeune Danceny.

Mon avis:

Ce roman a un point très fort: c'est un roman épistolaire! J'adore ce style d'écriture et encore une fois, cela m'a beaucoup plu. Le style est assez complexe parce c'est un livre écrit il y a maintenant un certain temps avec du un français usité et dont les usages ne sont plus les mêmes mais après ce n'est pas non plus trop compliqué à lire même si j'ai du relire certains lettres une deuxième fois pour bien comprendre. Mais c'est plus à cause des implicites du récit que du style. Mais dans l'ensemble, cela  ne m'a pas dérangé et ma lecture était même plutôt agréable.  

Je crois que ce qui rend ce roman si absorbant ce sont les personnages du vicomte de Valmont et de la marquise de Merteuil! Ils sont détestables à souhait et imagine des plans de plus en plus horribles, ce qui nous donne la chair de poule tellement qu'ils sont diabloiques. C'est juste délicieux. Et puis la petite de Volanges est tellement naïve, elle est presque agaçante car c'est si facile de la manipuler! 

Pour conclure, j'ai bien aimé ce livre pour son style épistolaire et pour ses personnages détestables qui rendent la lecture agréable et addictive.

dimanche 5 mars 2017

Les fiancés de l'hiver

 
Les fiancés de l'hiver - Christelle Dabos
Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l'Arche d'Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citacielle, capitale flottante du Pôle. À quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d'un complot mortel.

Mon avis:

J'ai beaucoup aimé cette lecture mais ce ne fut malheureusement pas un coup de cœur. J'ai été très emballé par l'univers créé par l'auteur. Il est riche, avec beaucoup de détails et surtout avec des personnages variés, assez mystérieux et très ambivalents. Dès le début, on sait qu'on va être transporté dans une histoire assez folle et que cela ne sera pas de tout repos!
En effet, on retrouve beaucoup de rebondissements dans ce premier tome même si ce sont plus des découvertes et des complots que de l'action mais cela me plait bien!

Je trouve qu'on s'attache très vite au personnage d'Ophélie, mais je trouve que son potentiel n'est pas encore beaucoup dévoilé. J'ai beaucoup aimé les premiers chapitres où on la découvre, son univers, ses pensées et les pouvoirs qu'elle a mais tout ça s'efface assez vite dans la narration pour ne laisser place qu'aux machinations et aux complots. Je trouve ça un peu dommage parce que des fois, j'avais plus l'impression qu'elle subissait l'action, qu'elle paraissait trop pâle alors que j'ai la ferme conviction que ce n'est pas le cas donc ça m'a un peu frustré.

Le rythme de ce livre est lent mais je trouve que c'est nécessaire au départ de placer les bases de l'histoire et surtout de faire émerger le lecteur dans cet univers qui est tout nouveau pour lui. L'auteur a su très bien nous le décrire pour que très vite, on évolue dedans sans la moindre difficulté. Mais j'avoue qu'une fois tout installé, j'ai trouvé que certains passages étaient un peu longs et j'avais hâte de voir Ophélie faire quelque chose, de se dresser contre quelqu'un, de lutter contre les manigances dont elle fait partie... J'espère retrouver ça au prochain tome!

Pour conclure, j'ai bien aimé cette lecture mais il manquait un petit quelque chose pour que l'histoire décolle vraiment et que cela devienne un coup de cœur. En tout cas, j'ai hâte de pouvoir lire le prochain tome. 

L'aiguille creuse


Lors d'un cambriolage, Raymonde de Saint-Véran tire sur un rôdeur mais son cadavre reste introuvable. Quelques jours plus tard, la jeune femme est enlevée et son corps est retrouvé inanimé, à côté de celui d'Arsène Lupin. Comme par hasard, le document de l'Aiguille creuse disparaît en même temps... Isidore Beautrelet lui ne croit ni à ces faits qui s'enchaînent trop facilement ni à la disparition du cambrioleur. Il décide donc d'enquêter... Vous voici entré dans l'une des aventures les plus exceptionnelles d'Arsène Lupin!

Mon avis:

Cette lecture fut assez mitigée pour ma part. Notamment à cause d'un énorme crève-cœur, le personnage d'Herlock Sholmes! En tant que grande fan de Sherlock Holmes, je n'ai pas du tout aimé ce personnage, qui parait dépassé, un peu niais et surtout assez apathique... Cela m'énervait lorsque je lisais ce roman, je ne pouvais pas m'en empêcher!

Je suis assez partagée également sur le déroulement du récit. Cela ressemblait plus à une chasse au trésor qu'à une enquête policière, qui me parait être en arrière plan, ce qui est assez dommage. Je m'attendais à un peu plus de policier mais ce côté chasse au trésor m'a bien plu et cela m'a beaucoup amusé!

Le personnage d'Arsène Lupin m'a aussi assez intrigué. C'est un personnage assez mystérieux, qui ressemble à Robin des Bois à mon avis. Il a l'air d'être un personnage intelligent, avec de nombreuses compétences lui permettant de s'en sortir quel que soit la situation. Mais d'un autre côté, Arsène Lupin n'est pas assez présent dans ce tome. De plus, j'ai trouvé certains actions violentes, qui ne cadrait pas avec le personnage, ce qui m'a un peu perturbé.

Pour conclure, j'ai apprécié cette lecture pour son côté chasse au trésor, ce qui rend le récit divertissant mais quelques détails m'ont déplu. Néanmoins, je pense que je continuerais à mon lire les aventures d'Arsène Lupin.