dimanche 15 janvier 2017

La potion magique de Georges Bouillon






La plupart des grand-mères sont d'adorables vieilles dames, gentilles et serviables. Hélas, ce n'est pas le cas de la grand-mère de Georges! Grincheuse, affreuse et égoïste, elle ressemble trop à une sorcière. Et puis elle a de curieux goûts: elle aime se régaler de limaces, de chenilles...
Un jour, alors qu'elle vient une fois de plus de le terroriser, Georges décide de lui préparer une terrible potion magique. Une potion aux effets surprenants, extraordinaires, hilarants.

Mon avis:

Ce livre n'est pas mon préféré de Roald Dahl même si je l'ai apprécié. J'ai trouvé que c'était un des livres les plus cyniques et où l'auteur se cachait le moins derrière le côté gaité jeunesse pour tempérer ses propos.

Tout d'abord, ce qui m'a tout de suite surprise c'est que pour une fois c'est la grand-mère qui est méchante alors que dans ce que j'ai pu lire jusque là, chez Roald Dahl, elles sont souvent douces sûrement à l'image de sa propre grand-mère (cf. Moi Boy, Roald Dahl).
En lisant les premières pages, j'ai tout de suite penser à ce que Georges pensait aussi: que cette grand-mère était une sorcière au sens propre du terme! Mais contrairement à lui, je me suis demandé si c'était vraiment une? Si cette impression n'était pas fausse.

C'est d'ailleurs à cause de cela que j'ai commencé à avoir des avis contradictoires sur le livre. En effet, même si la grand-mère ressemble à une sorcière, en était-elle une forcément? Pour Georges c'est évident et cela m'a chiffonné. Pour moi, Roald Dahl a voulu critiquer à travers le personnage du petit garçon le jugement hâtif et basé sur l'impression.
Alors que le héros principal de cette histoire devrait se demander si son impression est bonne, il commence déjà à trouver des plans pour se battre contre sa grand-mère alors qu'il n'y a encore quelques minutes il n'imaginait même pas qu'elle puisse être une sorcière!

Par contre, toute la partie sur la réalisation de la potion magique m'a beaucoup amusé. On retrouve le côté jeunesse de Roald Dahl. En effet, je ne pouvais cesser de m'imaginer aux jeux des enfants, qui s'amusent à tout mettre dans une grande casserole pour inventer des repas et des potions magiques! J'ai été replongé en enfance et j'ai essayé de me rappeler quel genre de potions magiques je réalisais étant petite (bon c'était surtout de la terre, de l'eau et du gazon).

Mais je crois que ce qui m'a le plus choqué ce sont les personnages, particulièrement celui du père. Dans cette histoire, j'ai l'impression que les parents ne réagissaient pas du tout convenablement et étaient complètement fous.
Notamment à la fin, qui m'a perturbé, où les réactions des parents me semblent tout à fait dénué d'émotions ou de bon sens! C'est assez bizarre et ça m'a beaucoup déstabilisé.

Pour conclure, ce fut malheureusement une lecture en demi-teinte pour moi. J'ai beaucoup aimé le concept mais l'auteur a fait un pas dans le cynisme! Il ne se cache plus vraiment derrière le côté drôle et enfantin et cela rend l'histoire presque cruelle je trouve. 

1 commentaire:

  1. Bon, je vois que nous sommes nombreuses à avoir eu le même avis ^^
    Merci d'avoir partagé ton avis :)

    RépondreSupprimer