lundi 9 janvier 2017

Impératrice


Elle est née dans la fabuleuse dynastie Tang du VIIe siècle.
Elle a grandi au bord du fleuve Long, où elle apprenait à dompter les chevaux.
Elle est entrée au gynécée impérial où vivaient dix mille concubines.
Elle a connu les meurtres, les complots, les trahisons, elle est devenue Impératrice de Chine.
Elle a connu la guerre, la famine, l'épidémie.
Elle a porté la civilisation chinoise à son apogée, elle a vécu entourée de poétesses, de calligraphes, de philosophes. Elle a régné sur le plus vaste empire sous le ciel, dans le plus beau palais du monde.
Elle est devenue l'Empereur-Sacré-Qui-Fait-Tourner-la-Roue-d'Or.
Son nom a été outragé, son histoire déformée, ses mémoires effacées, les hommes se sont vengés d'une femme qui avait osé devenir Empereur, et pour la première fois depuis treize siècles, elle ouvre les portes de sa Cité Interdite.

Mon avis: 

Je crois que je suis tombée amoureuse de l'écriture de Shan Sa! Elle est emplie de poésie et de beauté! J'ai été transcendé par sa plume qui nous fait facilement voir les choses sous un aspect merveilleux et irréel. C'est juste magnifique et je ne me suis pas lassée de son style.
Surtout que cette poésie est très contrastée avec l'histoire qui est pleine de complots, de manœuvres politiques, de guerre, d'émeutes et d'exécution. L'auteur a su très bien équilibré sa poésie face à la cruauté de récit qui est narré dans ce livre.

J'ai d'ailleurs beaucoup aimé le récit dans lequel on est plongé. Il est fait d'enjeux, de pouvoirs et d'autres rebondissements qui fait qu'on assiste à l'ascension d'une jeune fille entrée dans un gynécée jusqu'au titre d'impératrice.
C'est assez passionnant et j'ai été vite transporté dans l'histoire (par son style aussi). Les personnages ne sont pas forcément attachants mais en tant que lectrice, j'étais malgré tout assez préoccupée par leurs sorts.

Par contre, j'ai été très déstabilisée par le nombre impressionnant de nom de dynasties, et de titres propres à l'histoire chinoise. Je ne connais pas le passé de la Chine assez précisément et donc j'ai été perdue dans ce flot de noms et c'est dommage parce que je pense que l'histoire aurait été encore plus haletante s'il n'y avait pas tout cela.
D'ailleurs, petite remarque, mais l'impératrice n'est jamais nommée! C'est fou! On connait son prénom de jeune fille (Lumière) mais c'est tout. C'est une histoire inspirée de faits réels mais on ne sait pas de quelle impératrice l'auteur parle si on n'est pas un peu curieux et qu'on recherche cela sur internet.

Pour conclure, ça été un véritable coup de cœur notamment grâce à la plume merveilleuse de l'auteur qui a su nous transporter dans un univers merveilleux et menaçant, dans la vie d'une femme dont le parcours a été plus que compliqué.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire