dimanche 9 octobre 2016

L'homme du lac


A la suite des tremblements de terre d'Islande en juin 2000, le lac de Kleifarvatn se vide peu à peu. Une géologue chargée de mesurer le niveau de l'eau découvre sur le fond asséché un squelette lesté par un émetteur radio portant des inscriptions en caractères cyrilliques à demi effacés. Erlendur et son équipe se voient chargés de l'enquête.

Il dormait au fond d'un lac depuis soixante ans. Il aura fallu un tremblement de terre pour que l'eau se retire et dévoile son squelette, lesté par un émetteur radio recouvert d'inscriptions en caractères cyrilliques à demi effacés. Qui est donc l'homme du lac ? L'enquête révèlera au commissaire Erlendur le destin tragique d'étudiants islandais confrontés aux rouages implacables de la Stasi.

Mon avis:

J'ai beaucoup aimé cette histoire! L'enquête était vraiment passionnante par son fond historique! J'ai vraiment adoré cet aspect-là de retour dans le passé. Mais d'un autre côté, ça m'a un peu perturbé au départ parce que je n'avais pas compris qu'il y avait "deux histoires"!

Ce que j'ai aussi aimé c'est que l'enquête piétinait, tournait en rond. Cela peut paraître bizarre mais je trouve que ça lui donne un côté plus véridique. On a trop souvent des enquêtes policières où tout se résout d'un claquement de doigt alors que là, l'enquête prend du temps et même si ça peut être frustrant cela la rend plus vraie. Et puis, le suspense est gardé jusqu'à la fin!

J'aime aussi beaucoup le rapport qu'à l'auteur vis à vis de son pays, l'Islande. Tout d'abord, c'est un pays que j'aime beaucoup donc j'adore lire les descriptions qui sont faites. Et puis, j'aime ce rapport étrange entre le côté dur et froid de l'Islande mais d'un autre côté on voit que l'auteur est fière de sa nation! Cela donne un mélange très intéressant!

Pour conclure, j'ai beaucoup aimé le fait que l'enquête nous renvoie à un épisode historique.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire