dimanche 25 septembre 2016

Night school (tome 1)


Allie Sheridan déteste son lycée. Son grand frère a disparu. Elle vient d'être arrêtée. Une énième fois. C’en est trop pour ses parents qui l’envoient dans un internat aux règles quasi militaire.
Contre toute attente, Allie s’y plaît. Elle se fait des amis et rencontre Carter, un garçon solitaire et ténébreux, aussi fascinant que difficile à apprivoiser…
Mais l'école privée Cimmeria n'a vraiment rien d'ordinaire. L’établissement est fréquenté par un fascinant mélange de surdoués, de rebelles et d'enfants de millionnaires. Plus étrange, certains élèves sont recrutés par le très discrète « Night School », dont les dangereuses activités et les rituels nocturnes demeurent un mystère pour qui n'y participe pas.
Allie en est convaincue : ses camarades, ses professeurs, et peut être même ses parents, lui cachent d'inavouables secrets. Elle devra vite choisi à qui se fier, et surtout qui aimer.

Mon avis:

Je tiens à préciser que c'est un livre conseillé par des amies et qu'il ne rentre pas dans mes habitudes livresques...
J'avoue avoir été assez agréablement surprise au début du roman, qui avait suscité mon intérêt: le personnage d'Allie était intéressant et ça commence fort niveau mystères! J'ai beaucoup aimé et je me posais de multiples questions en espérant que la suite du roman allait répondre à ces interrogations.

L'intrigue est assez bien mené et plus on avance dans le récit, plus on retrouve de suspenses et de questions sur ce qui se passe. J'aime aussi beaucoup l'atmosphère un peu paranoïaque donné à la narration: on est constamment en quête de vérité et on se fait balader par l'auteur parce qu'on a l'impression que tout le monde ment. C'est super intriguant!

Mais (parce qu'il y a un mais...), on est très vite retomber dans les clichés adolescents que je trouve écœurant. On se retrouve au sin d'une romance cliché avec un trio amoureux et dès qu'il se passe quelque chose, on nous ramène à cet aspect-là de l'histoire... Je n'aime pas l'image qui est donné à Allie, qui ressemble plus à un objet à partager entre deux personnes et cela m'exaspère...

Pour conclure, j'ai bien aimé l'histoire de fond mais le trio amoureux a, pour moi, tout gâcher...

Zouck


"La musique était une onde qui me portait. Toujours plus haut. Je me sentis légère, presque éthérée. J'avais la sensation que mes gestes pouvaient s'affiner jusqu'à devenir parfaits."
Anouck, dite Zouck, a une passion: la danse. Qu'elle partage avec sa meilleure amie, Maïwenn. Jusqu'au jour où elles s'éloignent l'une de l'autre. Zouck, obsédée par l'idée de perdre quelques kilos superflus, se coupe du monde. De son côté, Maïwenn, follement amoureuse, devient de plus en plus distante...

Mon avis (chronique un peu particulière je crois...):

Zouck est un livre très court qui se lit très bien. A mon avis, c'est le genre de livre qu'on peut savourer tranquillement pendant une matinée où on veut avoir un moment tranquille mais surtout émouvant! En effet, Pierre Bottero, avec son livre, nous montre un aspect pas très glorieux de l'adolescence mais pas forcément rare. Il arrive à nous faire passer ce que sont ces problèmes de l'âge pré-adulte et il le fait tellement bien, que même si on n'a pas traversé ce genre de crises, on se sent chamboulé et concerné par ces problèmes.

Il met en avant le monde impitoyable du sport et ce que sont prêtes les jeunes filles pour convenir à cet idéal sportif: on ne se rend pas forcément compte que le sport puisse nous détruire et je pense que beaucoup d'adolescents se sont pris dans le jeu sans voir les dangers qui leur tombent dessus.
Il parle aussi, même si cela peut paraître au deuxième plan, de cette période assez compliquée en terme de relations amoureuses mais aussi de relations amicales: il illustre très bien cette difficulté à gérer ces amours tout en excluant pas ses amis, ce qui peut se révéler n'être pas toujours facile.
Toutes ces problématiques sont apportés d'une telle façon qu'on ne demeure pas insensible au sort des personnages et qu'on ne lâche plus le roman!

J'ai aussi eu un immense plaisir de retrouver la plume de Pierre Bottero, qui est juste magique! La façon dont Zouck parle de la danse et de la liberté qu'elle ressent pendant qu'elle danse me fait penser à la poésie Marchombre dont les deux mots que j'ai retenu était Liberté et Harmonie.

Pour conclure, j'ai adoré ce petit roman qui est un concentré d'émotions et qui m'a touché au plus profond de moi. Pierre Bottero est vraiment un magicien!

dimanche 18 septembre 2016

Miss Peregrine's Peculiar Children


* les articles des lectures en langue étrangère sont écrites dans la langue du livre puis en français.

This trilogy is composed by:
  • Miss Peregrine's home fort Peculiar Children
  • Hollow City
  • Library of souls
A mysterious island. An abandoned orphanage. A Strange collection of peculiar photographs. A horrific family tragedy sets sixteen year old Jacob journeying to a remote island off the coast of Wales, where he discovers the crumbling ruines of Miss Peregrine's home for Peculiar Children. As Jacob explores its decaying bedrooms and hallways, it becomes clear that Miss Peregrine's children were more than just peculiar. They may have been dangerous. They may have been quarantined on a deserted island for good reason. And somehow - impossible though it seems - they may still be alive.

My view:

First, books are beautiful. I love the fact that the story is accompanied by pictures . These images add charms and mystery to the storytelling and they give it a concern and dark atmosphere. But oddly, as I look this black and withe photos, I imagine the story without colors!

I really like the ambiance given by the author! He speaks about peculiar children but all the story is not beautiful and nice. He speaks about persecution, kidnapping and other dark stories. It is why I love this trilogy: the story is dark but it is not an horror story.
Moreover, the trilogy is full of twists and actions. There a lot of events! Some of passages are a little bit too expected but others are really surprising.

Characters are really endearing. They are a naiv but so good guys! They are tight-knit and ready to fight to save people they love. But on the other side, I'm a little bit bored by miracles children, this children who are very special and who are the only ones who can save the world. But fortunately, Jacob is still a teenager, who is scared and who is happy to be with his friends!

But I'm a little bit disappointed by the end... the outcome of one dilemma is farfetched... I found that the writer has no idea of answers for this question and he writes somethig flawed. This little black point doesn't manage to mitigate my lecture.

To conclude, I really like this trilogy and particulary the mysterious and dark universe created by the author.

--------------------------

La trilogie est composée de:
  • Miss Peregrine et les enfants particuliers
  • Hollow City
  • La bibliothèque des âmes
Une île mystérieuse. Un orphelinat abandonné. Une étrange collection de photographies particulières. Une horrible tragédie familiale conduit Jacob à une île éloignée de la côte écossaise, où il découvre les ruines de la maison de Miss Peregrine pour les enfants particuliers.
Lorsque Jacob explore les chambres et les couloirs décadentes, il est clair que les enfants de Miss Peregrine sont plus que particuliers. Ils peuvent être dangereux. Ils peuvent être en quarantaine sur une île déserte pour une bonne raison. Et peut-être ils peuvent être encore en vie.

Mon avis:

Tout d'abord, les livres en tant qu'objet sont magnifiques. J'adore le fait que l'histoire soit accompagnée d'images. Ces images rajoutent du charme et du mystères à la narration et elles lui donnent un côté un peu inquiétant et sombre. Mais bizarrement, le fait de voir des photos en noir et blanc, je me suis imaginée l'histoire sans couleurs!

J'ai beaucoup aimé l'ambiance donné à ce livre! L'auteur parle d'enfants particuliers mais ce n'est pas tout beau tout joli. Il parle de persécution, de kidnapping et d'autres histoires assez sombres. C'est ce que j'aime dans cette trilogie: c'est ce côté un peu sombre mais sans pour autant partir dans l'horreur et l'épouvante.
De plus, la trilogie est remplie de rebondissements et d'actions. Il y a beaucoup de péripéties et même si certains passages sont un peu attendus d'autres sont complètements surprenants!

Les personnages sont attachants! Ils sont un peu naïfs mais tellement gentils! Ils sont soudés et prêts à affronter tous les dangers pour sauver quelqu'un. Mais par contre, je suis un peu lassé par les enfants miracles, ceux qui sont tellement spéciaux et qui sont les seuls à sauver le monde. Mais heureusement Jacob reste un adolescent, qui a peur et qui est bien content d'avoir ses amis autour de lui!

Par contre, je suis un peu déçue par la fin... Le dénouement de son dilemme a un côté un peu tiré par les cheveux... on a l'impression que l'auteur n'a pas su répondre à ce choix et qu'il a trouvé un stratagème un peu bancal. Mais ce petit point noir n'a malgré tout pas réussi à atténuer mon plaisir de lire cette trilogie.

Pour conclure, j'ai vraiment beaucoup aimé cette trilogie et surtout l'univers mystérieux et sombre crée par l'auteur.



Geisha


A neuf ans, dans le Japon d'avant la Seconde Guerre mondiale, Sayuri est vendue par son père, un modeste pêcheur, à une maison de plaisir de Kyoto. Dotée d'extraordinaires yeux bleus, la petite fille comprend vite qu'il faut mettre à profit le chance qui est la sienne. Elle se plie avec docilité à l'initiation difficile qui fera d'elle une vraie geisha.
Art de la toilette et de la coiffure, rituel du thé, science du chant, de la danse et de l'amour: Sayuri va peu à peu se hisser au rang des geishas les plus convoitées de la ville. Les riches, les puissants se disputeront ses faveurs. Elle triomphera des pièges que lui tend la haine d'une rivale. Elle rencontrera finalement l'amour...

Mon avis:

J'ai beaucoup apprécié ma lecture car je l'ai trouvé énormément intéressante. C'est une histoire fictive avec des personnages qui n'ont pas existé mais l'auteur a fait des recherches auprès des Geishas de Kyoto: le roman a donc inclut des faits réels sur l'art et l'apprentissage d'une Geisha. J'ai trouvé ça très passionnant et cela permet aussi de rayer cette croyance occidentale que les Geisha sont des prostituées.

Le livre est riche en descriptions très précises sur l'univers et sur les personnages. Le décor, les kimonos, les repas, les soirées, etc. sont très détaillés et sont les imagine très bien! Je trouve ça super passionnant puisqu'on est immergé dans l'histoire rapidement.

De plus l'intrigue est très bien menée. Il y a pas mal de suspense et de retournements de situations : rien n'est joué d'avance et lorsqu'on a l'impression que l'histoire est déjà tracée, l'auteur arrive à nous surprendre sans pour autant que ça soit tiré par les cheveux. Il y a des histoires de rivalités, de complots, de messes basses, et de stratégies.

Ce livre m'a aussi fait réfléchir sur le rôle des femmes et des hommes. En effet, pendant la narration, on voit que les geishas sont là pour distraire les hommes (mais ce n'est pas d'ordre sexuel) et ces derniers attendent de façon naturelle que les femmes leur obéissent. J'espère que ça a changé depuis!

Pour conclure, ça été un gros coup de cœur! J'ai beaucoup aimé l'histoire et j'ai adoré les descriptions et les détails sur la vie des Geishas au Japon!


jeudi 15 septembre 2016

Swap Harry Potter

Le swap Harry Potter est un swap organisé sur Livraddict par Booking All.
Il devait contenir:
  • un livre sur Harry Potter
  • un livre sur la magie
  • un marque-page
  • un porte-clés
  • des goodies
  • un petit mot
  • en option: des gourmandises et boissons
Voici le magnifique colis que j'ai reçu de la part de XxFairyTopia:

 

 
Voici le magnifique emballage aux couleurs de ma maison... Serdaigle!
 Tout d'abord une jolie carte avec un gentil petit mot!


 
Elle m'a aussi laissé un petit menu de swap...

 
Que le déballage commence!

1) Pour te divertir le soir avant de t'endormir et pour en apprendre plus sur le monde des sorciers
 
J'ai eu Les contes de Beedle le barde et Le quidditch à travers les âges! Je suis super contente parce que j'ai toujours été curieuse de lire ces livres!

2) Crotte de nez ou poire juteuse?
 
Ohlala! Je crois que je vais avoir peur de les goûter! Les goûts tutti frutti, pêche ou citron me donne envie mais je n'ai pas vraiment envie de tomber sur vomi ou nourriture pour chien!

3) Ne t'inquiète pas, ce n'est pas un horcruxe enfin je crois...
 
Oh mon dieu! J'ai un pendentif diadème de Serdaigle! Il est juste magnifique! Je n'y crois pas!!
J'ai-un-pendentif-du-diadème-de-Serdaigle! 

4) Prépare-toi à devenir la nouvelle sœur Halliwell
 
C'est Le grimoire des Sorcières de Judy Ann Nock... C'est mon premier grimoire, je suis très curieuse de le lire!

5) Une petite invitée s'est glissé dans le colis
Il s'agit de la Funko Pop Luna Lovegood ! Elle est trop mimi! Je suis super contente d'avoir ce personnage, que j'adore dans la saga Harry Potter!

6) Attention aux flammes
Yeeeuuuhh... j'ai un magnifique petit gardien pour mes clés!


7) De beaux marque-pages magiques
J'aime beaucoup ce marque-page avec les couvertures de vieux livres!

8) Pour te remercier de ta patience voilà des spécialités de ma région
Ce sont des bonbons des Vosges (que j'adore!) et aussi un chocolat qui a, malheureusement, souffert du voyage mais je suis sûre qu'il est malgré tout très bon!

Voici mon colis en entier! Un grand merci à XxFairyTopia pour son colis et à Booking All pour l'organisation du swap!

mercredi 14 septembre 2016

Moi boy


Que se passe-t-il quand on attrape une ratite? Et quand on simule une crise d'appendicite? Avez-vous jamais fumé du tabac de chèvre? Vous a-t-on déjà affublé d'un costume de pompes funèbres pour vous rendre à l'école? Neuf, dix, onze ans... les années passent: voici venu le temps de se demander ce que l'on fera après le collège!

Mon avis:

Ce livre est l'autobiographie de l'enfance d'un des plus grands auteurs jeunesse: Roald Dahl! J'ai trouvé l'idée de n'écrire que l'histoire de son enfance était très originale et surtout lui correspondait bien étant donné sa réputation pour ses histoires jeunesse (même s'il a écrit une autre autobiographie, un genre de suite).

Ce qui est très intéressant dans ce récit, c'est de voir quels sont les évènements qui l'ont marqué. On remarque que beaucoup de souvenirs d'enfance l'ont inspiré pour écrire ses histoires (la gentille grand-mère dans Sacrés Sorcières, les professeurs méchants qu'on peut retrouver dans Matilda par exemple,...). Ainsi, le lecteur prend plaisir à comprendre les facettes de sa vie qui ont façonné sa personnalité et son imagination d'auteur. On a un peu l'impression de rentrer dans son univers, sa vie, de mieux le comprendre.

De plus, j'ai beaucoup aimé le fait que son autobiographie soit écrit de la même façon que ses romans! La plume de l'auteur se ressent dès les premières pages! On retrouve encore une fois ce côté enfantin et créatif que j'aime beaucoup. D'ailleurs, on remarque que très vite, Roald Dahl a été un enfant très imaginatif!

Un autre point positif de ce livre est qu'il est illustré! Quentin Blake a illustré ce roman, ce qui rappelle, encore une fois l'univers de l'auteur, puisque pour moi, les écrits de Roald Dahl et les dessins de Quentin Blake sont indissociables. On retrouve également des photos, des lettres de Roald Dahl de lorsqu'il était plus petit.

Pour conclure, j'ai beaucoup aimé cette autobiographie car on est immergé dans l'univers de Roald Dahl et dans son enfance, qui ressemble étrangement aux livres qu'il a écrit.

lundi 12 septembre 2016

Le prisonnier du Ciel


Barcelone, Noël 1957. A la librairie Sempere, un inquiétant personnage achète un exemplaire du Comte de Monte Cristo. Puis il l'offre à Fermin, accompagné d'une menaçante dédicace. La vie de Fermin vole alors en éclats. Qui est cet inconnu? De quels abîmes du passé surgit-il? Interrogé par Daniel, Fermin révèle ce qu'il a toujours caché.
La terrible prison de Montjuïc en 1939. Une poignée d'homme condamnés à mourir lentement dans cette antichambre de l'enfer. Parmi eux Fermin et David Martin, l'auteur de La ville des Maudits. Une évasion prodigieuse et un objet volé...
Dix-huit ans plus tard, quelqu'un crie vengeance. Des mensonges enfouis refont surface, des ombres oubliées se mettent en mouvement, la peur et la haine rôdent.

Mon avis:

Ce fut un réel plaisir de retrouver l'atmosphère intrigante de Barcelone. Carlos Ruiz Zafon arrive à nous entrainer dans les recoins sombres et mystérieux de cette ville. Cette atmosphère envoûtante et dangereuse m'a totalement hypnotisé.

De plus, le passé rattrape le présent et le centre de ce livre est finalement une quête du passé. J'adore ça! Fermin raconte son mystérieux passé, aussi fantastique et irréel que les autres histoires de la trilogie! Cette histoire est très noire mais l'auteur ne nous pousse pas dans l'horreur. Cela rend la narration très intéressante et très addictive.

Ce que j'ai le plus aimé je crois c'est que ce dernier tome donne un autre éclairage aux autres tomes de la trilogie. L'histoire est racontée par d'autres personnes et donc on trouve d'autres points de vue, qui permettent de mieux comprendre finalement l'histoire.

Pour conclure, cette histoire n'est pas ma préférée de Carlos Ruiz Zafon mais j'ai adoré me replonger dans l'univers sombre et fantastique de Barcelone.

dimanche 11 septembre 2016

L'élégance du hérisson


"Je m'appelle Renée, j'ai cinquante-quatre ans et je suis la concierge du 7 rue de Grenelle, un immeuble bourgeois. Je suis veuve, petite, laide, grassouillette, j'ai des oignons aux pieds et, à en croire certains matins auto-incommodants, une haleine de mammouth. Mais surtout, je suis si conforme à l'image que l'on se fait des concierges qu'il ne viendrait à l'idée de personne que je suis plus lettrée que tous ces riches suffisants.

Je m'appelle Paloma, j'ai douze ans, j'habite au 7 rue de Grenelle dans un appartement de riches. Mais depuis très longtemps, je sais que la destination finale, c'est le bocal à poissons, la vacuité et l'ineptie de l'existence adulte. Comment est-ce que je le sais? Il se trouve que je suis très intelligente. Exceptionnellement intelligente, même. C'est pour ça que j'ai pris ma décision: à la fin de cette année scolaire, le jour de mes treize ans, je me suiciderai."

Mon avis:

Ce livre est très intéressant, car il remet en question les valeurs sociales. Renée est une concierge, dont le stéréotype est de ne pas être très cultivé. Paloma est une jeune adolescente donc qui est encore jeune et naïve. Pourtant malgré les apparences elles sont très cultivées et intelligentes. Je trouve que le livre joue beaucoup sur ce combat des stéréotypes et des préjugés. J'ai beaucoup aimé cet enjeu-là.

De plus, je trouve que tout dans ce livre est basé sur le contraste. En effet, déjà les deux personnages ont un écart d'âge important et malgré cette différence, elles ont quand même des points similaires.
Ce contraste est aussi présent dans le style d'écriture de l'auteur. Tout d'abord, elle utilise un langage très soutenu et intellectuel pour décrire des épisodes banals de la vie de tous les jours. De plus ce langage poétique contraste avec le ton humoristique de l'histoire.

Mais malgré ces points intéressants, cela ne gâche pas tous le côté émotif de l'histoire. Les personnages sont juste émouvants et leurs histoires sont touchantes. Surtout, ce livre est nous permet de rêver, de montrer que les "petites" gens sont aussi des personnes exceptionnelles et qu'il suffit juste de leur accorder un peu d'attention.

Pour conclure, j'ai juste adoré ce livre! C'est un véritable coup de cœur pour ma part, car il est super intéressant!


samedi 3 septembre 2016

Puzzle


Ilan et Chloé sont spécialistes des chasses au trésor. Longtemps, ils ont rêvé de participer au jeu ultime, celui dont on ne connaît que le nom: Paranoïa.
Le jour venu, ils reçoivent la règle numéro 1: Quoi qu'il arrive, rien de ce que vous allez vivre n'est la réalité. Il s'agit d'un jeu. Suivie, un peu plus tard, de la règle numéro 2: L'un d'entre vous va mourir.
Et quand les joueurs trouvent un premier cadavre, jeu et réalité commencent à se confondre.
Paranoïa peut alors réellement commencer...

Mon avis:

C'est le premier Thilliez que je lis et j'avoue que ça commence fort!
J'ai assez bien aimé ce thriller à notes psychologiques. Le début est un peu compliqué je trouve puisqu'on passe d'une personne, Lucas à une autre Ilan et on ne comprend pas trop le lien. Mais la paranoïa est présente dès le début du roman. J'ai beaucoup aimé le fait qu'on se trouve à la frontière du réel et de l'imaginaire. Cela rend l'histoire très intéressante puisque finalement, tout l'intérêt du "jeu" se passe dans l'esprit des participants.

Effectivement, le côté paranoïaque est à la base de ce thriller et c'est cela qui rend le livre tellement inquiétant. Est-ce réel ou est-ce un produit de l'imagination? Cela a de quoi donner des frissons, je trouve! L'ambiance est, depuis le début, lugubre et mêlée de mystères. De plus en plus, elle devient inquiétante jusqu'à la fin du roman.

Après, je ne suis pas super fan des thrillers, je préfère les policiers, donc c'est vrai que je ne suis pas rentrée totalement dans l'intrigue mais cela tient plus de mes goûts que du livre. Je suis aussi un peu peureuse et j'ai fait l'erreur de le lire un soir avant de me coucher et je n'aurais pas dû! Mais à part ça, c'est un bon thriller.

Pour conclure, j'ai bien aimé cette histoire pour son côté intrigue psychiatrique même s'il m'a fait un peu peur.

Rien ne s'oppose à la nuit


Ma famille incarne ce que la joie a de plus bruyant, de plus spectaculaire, l'écho inlassable des morts, et le retentissement du désastre.
Aujourd'hui je sais aussi qu'elle illustre, comme tant d'autres familles, le pouvoir de destruction du verbe, et celui du silence.
D. de V.
Mon avis:
Ce livre a été pour moi un énorme coup de cœur! Lorsque j'ai commencé à lire je ne pensais pas que ce serait à ce point-là.

Premièrement, ce que j'ai trouvé assez intéressant, c'est que l'auteur, lors de son histoire, a inclut des passages où elle parle de ses moments d'écriture. Elle parle de ses moments de doute, de fatigue, etc. Elle montre que ce n'est pas si facile que ça d'écrire une histoire de sa propre famille, cela coûte de connaitre la "vérité".

De plus, cette histoire familiale est passionnante! C'est un mélange de moments heureux et de moments tragiques. L'auteur expose ce qu'est le quotidien dans une famille nombreuse et les conséquences que ça a (mais attention! je ne parle pas des évènements tragiques de l'histoire, je parle plutôt des conséquences dans les relations qu'on les membres de la famille par exemple).

J'ai été énormément charmée par la plume de l'auteur. L'histoire se lit facilement, on rentre dedans sans problème et on se laisse entrainer dans le récit sans problème. C'est une plume très reposante qui contraste avec la "dureté" de la narration. Quand je parle de dureté, j'entends par là que c'est un récit très poignant, ce qui rend parfois la lecture difficile parce qu'elle nous submerge d'émotions très forts.

Mais j'ai trouvé que derrière ce récit fort émotionnellement, se cachait une certaine douceur. J'ai eu l'impression que l'auteur, derrière les évènements qui n'étaient pas toujours agréables, faisait un portrait doux de sa mère. J'ai eu l'impression que le récit montre l'affection qu'elle a pu avoir pour sa mère. J'ai justement beaucoup aimé le personnage de la mère, qui est vraiment attachant.

Le récit se finit en apothéose d'émotions. La fin est juste magnifique même si elle est très dur et c'est avec un pincement au cœur que j'ai reposé le livre.

Pour conclure, j'ai juste adoré ce livre pour son histoire, pour la plume de l'auteur et surtout pour le fait qu'il m'a beaucoup ému même si certains passages étaient vraiment très poignants et donc difficile à lire.

vendredi 2 septembre 2016

Swap Les Femmes


Sur Livraddict, LaurenceAuthentique a proposé un swap autour des femmes, auquel j'ai participé.
Il devait contenir:
  • deux livres issus de la wish-list du swapé
  • un livre à faire découvrir
Ces trois livres devaient être écrits par une femme et devaient remplir quatre conditions:
  1. Auteur qui a marqué son époque
  2. Personnage féminin fort, pivot de l'histoire
  3. Femme qui a marqué l'Histoire ou qui interpelle sur le rôle des femmes dans la société
  4. Auteur ni francophone, ni anglophone
Le colis contenait aussi:
  • Une surprise féminine
  • Un marque-page
  • Une gourmandise et une boisson

J'ai eu la joie de pouvoir ouvrir mon colis aujourd'hui, et voici ce que j'ai reçu:


Tout d'abord, la carte! Elle est juste magnifique et très féminine!

Maintenant, les livres!
J'ai eu de ma wish-list:
  • Tsubaki, le premier tome de Le poids des secrets d'Aki Shimazaki! Je suis super contente parce que je voulais absolument ce livre!
  • The Color Purple d'Alice Walker, que j'ai hâte de lire après avoir entendu des avis très positifs dessus!
Le livre que mon binôme a voulu me faire découvrir est La guerre n'a pas un visage de femme, qui a l'air super intéressant! Je l'avais remarqué et je suis contente de pouvoir le découvrir!

Pour la surprise, j'ai eu un magnifique petit carnet, super mignon!

 Le colis contenait trois petits colis qui contenaient du thé très fruité! Le premier est à la Fraise, le deuxième est une infusion abricot pêche goyave, et le dernier est au citron et au gingembre!
Pour les gourmandises, j'ai eu un petit bocal plein de petits gâteaux et chocolats! Il y a aussi des smarties! Je sens qu'avec tout ça, je vais me régaler!

 Le paquet contenait aussi des marques-pages très estivaux ainsi qu'un marque-page avec une citation que je trouve très juste! Il y avait aussi des marque-pages en sticker pour marquer les passages importants de mes lectures!
Finalement, voici tout ce que j'ai eu:
Un grand merci à Des livres et les mots pour ce colis, ainsi qu'à LaurenceAuthentique pour l'organisation du swap!

Pour voir l'article de ma binôme c'est par ici!