lundi 29 août 2016

Les vagues


Tandis que les vagues déferlent sur le rivage, six voix s'élèvent en contrepoint, celles de trois filles et de trois garçons, qui parlent dans la solitude, se racontent, s'entrelacent, et pleurent la mort de leur ami Percival.

Mon avis:

J'avais commencé ce livre il y a quelques années, j'ai du lire... 15 pages et je l'avais refermé. J'ai décidé, après avoir entendu que la plume de Virginia Woolf était magnifique, de relire cet ouvrage.
Finalement je crois que je n'aurais pas du.

Au début, j'ai été très emballé par, justement, le style de l'auteur, très poétique, même s'il était difficile de rester dans l'œuvre. J'ai donc beaucoup aimé le début du roman par son côté poème. Mais, j'ai été un peu déboussolé par le fait que le récit est écrit par une alternance de six voix. Je trouve ça assez compliqué mais aussi très original!

Par contre, très vite, je me suis ennuyé. Je n'ai pas réussi à rentrer dans l'histoire, cela m'a semblé vraiment loin. De plus, comme c'est plusieurs voix qui parlent, il y a beaucoup de répétitions, les personnages ne vont pas droit au but et souvent, j'ai du reprendre des passages parce que mon esprit vagabondait et que je lisais sans vraiment lire. Plusieurs fois, j'ai été tenté d'abandonner une nouvelle fois mais j'ai réussi à aller jusqu'au bout malgré tout!

Pour conclure, j'ai été emballé au départ par le fait que l'histoire soit racontée par plusieurs voix et par le style poétique de l'auteur mais très vite, cela m'a paru ennuyeux et difficile et j'ai fini la livre tant bien que mal.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire