mardi 5 juillet 2016

Maman a tort


Rien n'est plus éphémère que la mémoire d'un enfant...
Quand Malone, du haut de ses trois ans et demi, affirme que sa maman n'est pas sa vraie maman, même si cela semble impossible, Vasile, psychologue scolaire, le croit.
Il est seul. Il doit agir vite. Découvrir la vérité cachée. Trouver de l'aide. Celle de la commandante Marianne Augresse par exemple. Car, déjà, les souvenirs de Malone s'effacent. Ils ne tiennent plus qu'à un fil. Le compte à rebours a commencé.
Qui est vraiment Malone?

Mon avis:

Je pense que j'aime de plus en plus les histoires de Michel Bussi! Encore une fois, il a réussi à me passionner pour l'intrigue et à me surprendre par le déroulement de l'histoire!

Le début m'a plus que déconcerté puisqu'on commence le récit au cœur d'une action et qu'on a du mal à la situer. Ce premier chapitre épaissit le mystère pour le lecteur en faisant comprendre que les protagonistes ont la clé de l'énigme! Puis, hop! on repart en arrière pour commencer réellement l'histoire quatre jours avant.

Ce que j'ai apprécié mais ce qui m'a parfois embrouillé, c'est qu'on change de narrateur: plusieurs personnes parlent dans ce livre donc on rentre dans les pensées de plusieurs personnages de l'histoire. C'est assez intéressant d'avoir les différents points de vue, surtout que les personnages sont vraiment différents les uns des autres donc ça rajoute une certaine dynamique dans le récit.
Mais d'un autre côté, je m'y perdais un peu...

L'histoire est vraiment intrigante et chaque élément rajoute encore plus de mystères je trouve. L'auteur arrive à nous balader pour faire tenir le suspense! Dès qu'on se rapproche de la clé de l'énigme, il nous envoie dans une autre direction. C'est parfois un peu rageant, parce qu'on aimerait continuer sur cette voie-là mais non, cela fait chou blanc, on repart et on cherche ailleurs. De plus, pour certains points de l'enquête, l'auteur fait exprès de ne pas tout nous dire. On sait que quelqu'un a parlé mais on ne sait pas ce qu'il a dit! Tout ça nous pousse à formuler des hypothèses qui sont ensuite infirmer par une nouvelle information.
Et puis le dénouement est complètement à côté de ce à quoi je m'attendais! Mais malgré tout, c'est très cohérent! On ne part pas dans une explication tirée par les cheveux.

Pour conclure, Michel Bussi a écrit un super roman policier qui nous tient en haleine jusqu'à la fin grâce aux multiples revirements de situations mais sans pour autant partir dans des explications saugrenues et improbables.

2 commentaires:

  1. C'est une de mes lectures de février! J'ai beaucoup aimé le sujet, le côté psychologique même si je trouve que le roman souffre un peu de longueurs... :(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai qu'on passe par beaucoup d'étapes avant d'arriver à la résolution finale

      Supprimer