mardi 26 juillet 2016

Les misérables


Le destin de Jean Valjean, forçat échappé du bagne, est bouleversé par sa rencontre avec Fantine. Mourante et sans le sou, celle-ci lui demande de prendre soin de Cosette, sa fille confiée aux Thénardier. Ce couple d’aubergistes, malhonnête et sans scrupules, exploitent la fillette jusqu’à ce que Jean Valjean tienne sa promesse et l’adopte. Cosette devient alors sa raison de vivre. Mais son passé le rattrape et l’inspecteur Javert le traque…

Mon avis:

J'ai décidé de m'attaquer à un classique de Victor Hugo et j'avoue que j'avais un peu peur par sa taille. Si bien que j'ai été surprise par le style de l'auteur, qui permet d'avancer dans le récit avec une certaine facilité! Généralement l'action se déroule sans encombres, et on ne s'ennuie pas!

Mais, d'un autre côté, l'auteur fait parfois des digressions assez longues (parfois même très longues) et on ne voit pas du premier abord à quoi ils servent. J'ai trouvé ces passages assez ennuyeux et je pense les avoir lu sans vraiment les avoir lu...

Heureusement, ces passages un peu longs ne m'ont pas découragé et j'ai eu la joie de découvrir un récit haletant. Pendant toute l'histoire, on est face à la "peur" que Jean Valjean se fasse prendre par un ou autre personnage. On ne sait jamais comment il sort des pétrins où il est fourré. De plus, tous les personnages sont liés d'une manière ou d'une autre et donc on se retrouve au sein d'une grande toile d'araignée, où, petit à petit, on comprend les liens qui se sont tissés, même si parfois je trouve que ces liens sont un peu forcés.
J'ai été également heureuse de continuer pour trouver une fin magnifique à ce roman. J'ai été vraiment émue par le personnage de Jean Valjean et la fin est vraiment pleine d'émotions!

Pour conclure, je le conseille vivement et même si certains passages sont un peu longs, persévérez! la fin en vaut la peine je trouve.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire