vendredi 15 juillet 2016

Le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates


Tandis que Londres se relève douloureusement des drames de la Seconde Guerre Mondiale, Juliet Ashton, jeune écrivain, compte ses admirateurs par milliers. Parmi eux, un certain Dawsey, habitant de l'île de Guernesey, qui évoque au hasard de son courrier l'existence d'un club de lecture au nom étrange: "Le Cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates"...
Passionnée par le destin de cette île coupée du monde, Juliet entame une correspondance intime avec les membres de cette communauté. Et découvre les moyens fantastiques grâce auxquels ces amis bibliophiles ont résisté à l'invasion et à la tragédie. Jusqu'au jour où, à son tour, elle se rend à Guernesey. Pour Juliet, la page d'un nouveau roman vient de s'ouvrir, peut-être aussi celle d'une nouvelle vie...

Mon avis:

Ce livre est un roman épistolaire, ce qui est assez agréable. L'histoire n'est pas racontée par un narrateur mais au travers de lettres, ce qui change. Après, ce qui est assez compliqué c'est le nombre important de correspondants et il n'est pas toujours facile de se retrouver dans ce méli-mélo de personnages. Après j'ai bien aimé ce mélange, car il était assez hétéroclite: différentes personnes avec des goûts, des valeurs, des milieux différents racontent ensemble un histoire.

L'écriture est assez fluide, les lettres ne sont pas pleines de descriptions qui pourraient ralentir la narration. Au contraire, très vite on est pris dans l'histoire et les lettres sont plutôt courtes, ce qui permet d'avoir un récit assez dynamique!

Le roman est aussi intéressant pour les informations (romancées) qu'on peut avoir sur l'occupation de ces îles pendant la seconde guerre mondiale. Ces faits historiques parsemés dans la narration grâce à plusieurs narrateurs sont assez intéressants. Les auteurs ont voulu faire passer des choses et comme elles n'étaient pas au premier plan, je pense que ça a plutôt marché!

Le seul petit bémol je trouve, c'est la fin qui me parait un peu bâclé et mal finie, c'est dommage...

Pour conclure, j'ai passé un très bon moment au milieu de toutes ces lettres.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire