mercredi 15 juin 2016

Le ver à soie



Owen Quine, écrivain célèbre, a disparu. Il venait d'achever son dernier manuscrit - un sulfureux roman à clé qui dresse le portrait au vitriol de son entourage.
De quoi inquiéter un bon nombre de personnalités en vue... C'est ce que pressent le détective privé, Cormoran Strike, chargé de l'enquête. Qui aurait intérêt à ce que Quine soit réduit au silence? Lorsque Strike retrouve le cadavre de l'auteur, assassiné selon un rituel particulièrement atroce, il comprend qu'il a affaire à un tueur impitoyable, tel qu'il n'en a encore jamais rencontré dans sa carrière.
Rythmé par une multitude de coups de théâtre, Le ver à soie est le deuxième volet des aventures du détective Cormoran Strike et de sa jeune et intrépide assistante, Robin Ellacott.

Robert Galbraith est le pseudonyme de J.K. Rowling

Mon avis:
Comme pour la première enquête de Cormoran Strike, j'ai adoré cette histoire. L'auteur a su encore une fois nous surprendre. J'ai été tenue en haleine jusqu'à la fin du livre. On retrouve très bien le style et la logique employés dans le premier tome. L'auteur nous fait naviguer entre différentes hypothèses et on ne connaît la fin de l'histoire que lorsque le détective décide de la dévoiler. Cela, néanmoins, peut être frustrant: on sait que le détective connaît l'assassin bien avant la fin du récit et on n'a qu'une hâte, qu'il nous le dise!

Tout comme L'appel du coucou, l'univers dans lequel navigue Cormoran Strike pour résoudre l'affaire est truffée de mensonges et d'hypocrisie. Le détective doit faire la part des choses et trouver la vérité au milieu des ragots et des affirmations contradictoires des suspects.

Mais par rapport au premier tome, celui-ci est plus sombre je trouve. La mise en scène du meurtre est vraiment cru. On trouve aussi plus de cynisme de la part des personnages. On plonge dans un univers cruel, motivé par l'argent et la gloire.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire