dimanche 8 mai 2016

Meurtres à Cardington Crescent



Le policier Thomas Pitt peut compter sur sa femme, Charlotte Pitt pour l'aider dans son enquête sur le meurtre du mari d'Emily, la sœur de Charlotte.
Lorsqu'il s'agit de lever les soupçons qui pèsent sur sa sœur, Charlotte est déterminée à trouver la vérité, ce qui ne plait pas toujours aux habitants de la résidence. Dans cette époque victorienne, la discrétion est de rigueur et il faut à tout prix éviter qu'un scandale éclabousse la noble famille March, convaincue que seule la femme du mort peut être la coupable.

Mon avis:

Le début m'a paru un peu troublant: on commence par un meurtre assez sordide d'une femme inconnue pour ensuite continuer dans la vie de tous les jours de la famille March. J'ai n'ai pas compris cette transition assez brutale! Mais bon... tout s'éclaircit ensuite!

Ce qui m'a aussi un peu déçue c'est le fait que l'enquête de la police est loin d'être au premier plan. Finalement c'est Charlotte, la femme de l'inspecteur qui a fait presque tout le travail. J'aurais préféré voir un peu plus l'inspecteur et la police dans ce roman.

Mais, d'un autre côté, les meurtres à l'époque victorienne... j'adore! J'aime bien ce genre de roman policier, qui est axé sur l'enquête d'un meurtre. Ce n'est pas une histoire avec des tournures difficiles, farfelues et improbables.

L'époque victorienne me plait énormément, surtout pour ce qui est des histoires policières. Généralement, la police enquête dans des familles nobles m'amusent. Généralement les "grandes" personnes, les nobles, méprisent les policiers, font tout un ramdam pour éviter d'ébruiter des secrets de famille... Ils se pensent au-dessus de la loi et de la police, parce qu'ils ont plus d'argent et de privilèges. Mais finalement, ils sont comme tous le monde, avec leurs jalousies, leurs vices et leurs disputes.

Pour conclure, j'ai bien aimé ce roman et j'ai hâte de découvrir une nouvelle aventure de l'inspecteur Pitt.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire