vendredi 20 mai 2016

La cité des Jarres


Un nouveau cadavre est retrouvé à Reykjavik. L'inspecteur Erlendur est de mauvaise humeur: encore un de ces meurtres typiquement islandais, un "truc bête et méchant" qui fait perdre son temps à la police...
Des photos pornographiques retrouvées chez la victime révèlent une affaire vieille de quarante ans. Et le conduisent tout droit à la "cité des Jarres", une abominable collection de bocaux renfermant des organes...

Mon avis:

C'est mon premier roman d'Arnaldur Indridason et j'avoue que ce livre m'a beaucoup plu.
Ce que j'ai apprécié, c'est la "vitesse" du récit. L'histoire n'a pas de longueurs, on ne s'ennuie pas. Mais d'un autre côté, le déroulement de l'enquête ne va pas trop vite et il n'y a pas d'incohérences et de conclusions hâtives.

Ce que j'ai aussi aimé c'est le décor du fond. L'Islande est un pays original. C'est un peu un pays à part, isolé du reste et l'auteur a su très bien décrire tout cela. Il a mis en relief les aspects typiques du pays. Il ne cherchait pas à nous en donner une image attrayante et d'un autre côté, on a l'impression qu'il est fier de son pays.

Pour conclure, j'ai trouvé que c'est un très bon roman policier! J'ai vraiment hâte de connaître d'autres aventures du commissaire Erlendur!

2 commentaires:

  1. Ma mère est en train de le lire! J'avais lu La femme en vert du même auteur que j'avais beaucoup aimé

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La cité des jarres est le premier tome traduit en français des enquêtes d'Erlendur. Il est pas mal du tout et risque de te plaire si tu as aimé La femmes en vert ;)

      Supprimer